Covid 19 : une application e-santé de l’AP-HP pour le suivi à domicile des patients

19 mars 2020

Covid 19 : une application e-santé de l’AP-HP pour le suivi à domicile des patients

Covidom est une solution de télésuivi à domicile des patients porteurs ou suspectés Covid-19, sans signes de gravité. Elle vient d'être co-construite par l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) et Nouveal e-santé, un éditeur de solutions en e-santé.

Covidom. C’est le nom de l’application de télésuivi médical à domicile des patients contaminés par le Covid 19 ou suspectés d’infection par le coronavirus. Elle est réservée aux cas qui ne nécessitent pas d’hospitalisation, en l’absence de signes de gravité. Cette application a été co-construite par l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) et l’éditeur Nouveal e-santé, explique un communiqué de presse du 12 mars 2020.

En complément des mesures de confinement, elle permet au patient de répondre à des questionnaires médicaux proposés une ou plusieurs fois par jour et de bénéficier ainsi d’un suivi médical à distance.

« Opérationnelle depuis le 9 mars 2020 et déployée dans les hôpitaux Bichat et Pitié-Salpêtrière, deux établissements de santé de référence (ESR) pour le Covid-19 de l’AP-HP, l’application Covidom va être utilisée plus largement, dans un premier temps au sein de l’AP-HP», précise le communiqué. « Cet outil constitue une réponse adaptée qui va par ailleurs nourrir les travaux en cours pour l’accompagnement de la prise en charge des patients en ville. »

Concrètement comment ça se passe ?

Le médecin inclut le patient dans le processus de suivi à distance : connexion à la plateforme, inscription en saisissant ses données administratives et les données médicales utiles.

De son côté, le patient répond quotidiennement à un questionnaire numérique simple en ligne, depuis un ordinateur ou via l’application disponible sur ton téléphone portable. La fréquence du questionnaire est variable en fonction de la stratification du risque et de la période.

Des alertes peuvent être générées en fonction de la réponse au questionnaire. C’est par exemple le cas de forte fièvre ou de gêne respiratoire importante signalée.  L’équipe soignante contacte alors le patient pour éventuellement « adapter le suivi et la prise en charge », précise le document. Un centre de télésurveillance médicale a été mis en place depuis le 12 mars dernier pour suivre les alertes des patients inclus dans Covidom.

En cas d’urgence immédiate, le patient doit appeler le Samu en composant le 15.

Ghislaine Trabacchi

A lire aussi

Télémédecine : la téléconsultation mode d’emploi

Télémédecine : la téléconsultation mode d’emploi

Un chariot de téléconsultation. Une carte vitale. Un patient bien informé. Et un médecin ailleurs. Le tour est joué. La consultation médicale à distance peut…

Lire la suite