Actualité

Quand les patients imaginent des services basés sur leurs données

L’expérimentation « Mes données, ma santé », menée par Cap Digital, la Fondation Internet (Fing) nouvelle génération et la Mgen propose aux patients d’imaginer de nouveaux services basés sur leurs données de santé.

« Si demain, les acteurs de la santé partageaient avec les individus leurs données personnelles de santé, pour que ces derniers en fassent ce qui a du sens pour eux ? » Telle est la perspective sur laquelle repose l’expérimentation « Mes données, ma santé » menée entre juin 2017 et février 2018 par Cap Digital, en collaboration avec la Fondation internet nouvelle génération (la Fing), sur un panel de trente individus, qui se sont vus restituer leurs données personnelles par la mutuelle Mgen (Groupe Vyv).

« Cette possibilité, déjà explorée ailleurs dans le monde (États-Unis, Royaume-Uni, Islande), est réclamée en France par de nombreuses associations de patients », commente Cap Digital dans un communiqué présentant les enseignements de cette initiative et publié le 12 novembre 2018.

Le panel a été accompagné pour imaginer des services basés sur ces données recueillies à leur propos « qui avaient du sens pour eux ». 4 services utiles aux individus, à leurs aidants, aux professionnels, ou à la collectivité ont été identifiés à travers 4 scénarios d’usage :

  • « Comment faire pour prévoir et préparer mon parcours de santé sur le long terme ? » ;
  • « Comment prévoir et suivre mon budget de santé pour moi et mes proches ? » ;
  • « J’ai une maladie chronique, comment faire pour adapter mon mode de vie à ma pathologie ? » ;
  • « En cas d’accident grave, comment faire pour être aidé et pris en charge ? »

Le Groupe Vyv va continuer l’expérimentation en demandant à trois start-ups de réaliser un prototype d’un service issu d’un cas d’usage identifié lors de cette expérimentation.

Cliquez ici pour consulter le Communiqué de Cap Digital

Rédigé par Health & Tech Intelligence – Care Insight