Innovation

Pôle Bien-être Autonomie

Des activités de bien-être pour prévenir la perte d'autonomie.

Le projet, en synthèse

Le Pôle Bien-être Autonomie est composé de 5 Soins de Prévention et de Soutien : esthétique, massage relationnel, atelier nutrition, bibliothèque et mobilisation autonomie.
Ce projet innovant propose l’hypothèse selon laquelle des activités de bien-être peuvent prévenir la perte d’autonomie.

Qui sont les acteurs du projet ?

La Mutualité Française des Savoie est une union territoriale crée en 1900, elle dépend du livre III du code de la Mutualité Française dont le rôle principal est de créer et de gérer des services de soins et d’accompagnement mutualiste (SSAM) sur son territoire de Savoie (73) et Haute-Savoie (74).
La Mutualité Française des Savoie gère actuellement 11 services : 6 centres de santé dentaire, 3 centres d’optique/audio, 1 service de soins infirmiers à domicile et 1 équipe spécialisée Alzheimer.
L’ensemble des activités de Mutualité Française des Savoie sont financées par des recettes propres liées à chaque activité : honoraires de soins pour le dentaire, ventes de dispositifs optiques pour nos magasins d’optique et recettes ARS pour le SSIAD. Ces ressources générées par l’activité nous permettent d’assurer l’ensemble des charges inhérentes à toute activité de services : achats, charges de personnel, investissements. Nous ne disposons sauf exception d’aucune subvention externe récurrente.

Concrètement, que cherche-t-on à résoudre ?

Le vieillissement de la population est un enjeu de santé publique depuis maintenant plusieurs années. Cette transition démographique devient problématique dès lors que l’augmentation de la longévité n’est pas toujours accompagnée d’un vieillissement en bonne santé. Selon la DREES (2017), parmi la proportion de personnes âgées de 60 ans et plus vivant à domicile on relève environ neuf millions d’individus avec au moins une limitation fonctionnelle ou une difficulté à se laver. Cette perte d’autonomie engendre de lourdes conséquences financières, sociétales et humanitaires. Dans cette perspective, le plan d’action de l’OMS 2016-2020 « Vieillir en bonne santé » présente comme objectifs de favoriser le vieillissement en bonne santé et d’adapter les systèmes de santé aux besoins des populations les plus âgées.

En quoi le projet est-il innovant ?

Chacune des activités proposées dans ce Pôle BE-A a été conçue pour viser l’augmentation de certaines ressources psychologiques favorisant le bien-être (sentiment de maîtrise, estime de soi, appartenance sociale, sens donné à la vie, etc.). Par exemple, non seulement le massage et l’esthétique peuvent permettre de réduire les douleurs, mais ils peuvent contribuer à améliorer l’estime de soi et l’image corporelle des personnes âgées. Ainsi ces différentes interventions peuvent permettre aux personnes âgées de satisfaire leurs besoins psychologiques comme de retrouver un sentiment de sécurité ou d’utilité, de renforcer le sens donné à la vie ou l’acceptation de soi. L’originalité de cette approche est donc de proposer l’hypothèse selon laquelle l’amélioration du bien-être serait un déterminant du maintien de l’autonomie.

Commentaire

Ces différents Soins de Prévention et de Soutien sont proposés en plus des soins de nursing habituels. Ce projet est parfaitement reproductible dans tous les SSIAD pour un faible coût.