Start-up

Le Refuge

L’hébergement d’urgence pour les jeunes LGBT

Structure

  • Type de structure : association
  • Nom de la structure : Le Refuge
  • Adresse du site internet : www.le-refuge.org

Présentation

L’association Le Refuge a été fondée en 2003 par Nicolas Noguier, qui en est le Président. Il est par ailleurs responsable du service médico-social de l’Agence régionale de santé en Occitanie.

Association loi 1901, Le Refuge est un organisme à but non lucratif et tout apport financier est réinvesti dans le projet dans une optique d’amélioration continue et de développement de l’activité pour couvrir au mieux les besoins actuels. La structure finance ses activités par la recherche de fonds et pouvait, en 2017, compter 25 % de financements publics et 75% de financements privés pour un total de 1,6 million d’euros. L’association compte aujourd’hui 16 collaborateurs.

En 2018, Le Refuge a gagné le prix coup de cœur de la Mutualité Française.

Résumé

Le Refuge a pour objet de prévenir et de lutter contre l’isolement et le suicide des jeunes LGBT de 18 à 25 ans en situation de rupture familiale. Depuis 15 ans, l’association les héberge et les accompagne vers leur reconstruction émotionnelle et matérielle.

Quel problème cherchez-vous à résoudre ?

En France, l’absence de réponse aux appels de détresse des jeunes LGBT de 18 à 25 ans est criant. Il s’agit d’un problème majeur lorsque l’on sait que la majorité des tentatives de suicide surviennent au cours de l’adolescence alors que ces jeunes gens se trouvent isolés, sans groupe social d’appartenance et aux prises avec un rejet réel ou anticipé de la part du milieu familial.

Quelle solution apportez-vous ?

L’Association développe des « Refuges » sur différents territoires français (en métropole comme à l’outremer) où des jeunes LGBT de 18 à 25 ans en situation d’isolement peuvent être accompagnés le temps de leur reconstruction. Ces Refuges fonctionnent selon un modèle commun, adaptable aux réalités locales. Ils sont composés d’équipes pluridisciplinaires de bénévoles et de salariés (pour les délégations les plus importantes), parmi lesquelles on trouve nécessairement un travailleur social et un psychologue. Les jeunes sont accueillis au sein d’appartements-relais, qu’ils partagent, et bénéficient d’un suivi et d’un accompagnement au sein d’un local de jour.

La capacité d’accueil ne couvrant pas tous les besoins exprimés, la stratégie de développement se décline sur deux axes. Tout d’abord, travailler au renforcement des équipes locales à travers la création de postes de travailleurs sociaux salariés au sein des délégations ne reposant que sur des équipes de bénévoles. Puis, développer le maillage du territoire en créant de nouvelles structures sur les territoires sur lesquels Le Refuge est encore trop peu présent, par exemple les régions Centre, Poitou-Charentes, Bourgogne et Champagne Ardennes. Afin de réaliser ces objectifs, Le Refuge s’appuie sur un réseau de correspondant-relais qui s’est développé au cours des deux dernières années grâce à l’implication de bénévoles investis sur des missions de communication au niveau de leur département.

Le Refuge compte en 2017 :

  • 7000 jeunes accompagnés depuis 2003
  • 1300 jeunes hébergés depuis 2003
  • Plus de 700 demandes d’hébergement d’urgence en 2017
  • 17 délégations départementales et 94 places d’hébergement
  • 350 bénévoles